La musique creuse le ciel.

Stupeflip / Le Bataclan / 03.05.2011

Publié le 4 mai 2011 | Ecrit par | Catégories : Concerts | 31 commentaires »

Et si Stupeflip n’était en fait qu’une vaste arnaque ? C’est le sentiment qu’on avait hier sur la scène du Bataclan pour le premier concert parisien de l’année du mystérieux groupe.

Il serait de très mauvaise foi de dire que les disques de Stupeflip sont mauvais. Il est indéniable qu’en trois albums le groupe a réussi à créer un univers, des codes, un langage, une histoire, voire une légende. On adhère ou pas, mais le résultat est réussi, naviguant dans les eaux troubles où beaucoup se sont perdus, situées entre le rock et le hip-hop.

Le passage à la scène de cet univers sombre et malsain est quant à lui une autre histoire. On avait un sentiment bizarre hier en observant le public, mélange de vieux punks à chien et d’adolescents boutonneux venant vivre leur première expérience musicale rebelle. À l’arrivée du groupe, on pense tout de suite à une secte. Habillés comme des moines, les membres du groupe entrent en marchant au pas de la musique, usant de tous les codes religieux utilisés mille fois par d’autres groupes avant eux.

Les invités imaginaires membres du C.R.O.U. défilent ensuite sur scène : King Ju, Cadillac et MC Salo. Chacun joue son rôle en amenant avec lui son univers. L’un des plus représentatifs étant Pop Hip, chanteur pop que l’on adore détester, mais qui prouve plus sérieusement que le groupe possède la capacité à composer des tubes quand il le souhaite.

Ce qui était le plus décevant hier soir était finalement le portage sur scène de ces titres et de cet univers. Une impression que toutes les bonnes idées et blagues lancées à l’emporte-pièce pendant les interludes (trop longs) entre les chansons tombaient finalement à plat et cassaient le rythme du concert. La production des chansons était simplifiée et réduisait ainsi les subtilités de celle des albums. Même l’hymne Stupeflip paraissait bien fade et vidé de sa substantifique moelle.

Des happenings punks foutraques des tout premiers concerts de 2003 (on se souvient de l’intervention hallucinante de Kad venant chanter seule sur scène guitare en main au Cabaret Sauvage), il ne reste finalement plus grand-chose, si ce n’est le sentiment d’avoir perdu l’authenticité des débuts.


31 commentaires pour “Stupeflip / Le Bataclan / 03.05.2011”

  1. 1 Daraph a dit le 4 mai 2011 à 13:02 :

    Je n’étais pas là au premiers concert de 2003, je n’ai donc aucun point de comparaison temporel, pas d’ »authenticité des débuts » pour biaiser mon expérience.
    Et si la description du public est vibrante de réalisme, je n’ai pas du tout vécu cette représentation comme l’auteur de cet article.

    J’ai assisté à un Spectacle, un vrai, au delà des frontières du simple concert, dans la droite ligné des albums, soit un foutoir indescriptible, fait de hurlements bestiaux, de terreur sur la population, d’interludes incohérents, un petit théâtre de la Vie et de la Mort, celle de Pop Hip.
    Cette production des chansons live, je ne l’ai pas vu comme une simplification, mais comme une modification, une réinterprétation, ce qui est (de mon humble point de vue) un vrai plaisir, face au centaines de concert d’autres groupes passés à réécouter note pour note le ou les albums dont ils étaient tiré.
    Voilà, moi j’ai aimé ça, le concert qui raconte une histoire, aussi stupide et incompréhensible soit elle, les passages de l’ombre à la lumières, du Crou au rapcore glauquissime à Pop Hip et ses chansons de variétoches à 3 sous, j’ai même aimé les pains, nombreux, les agressions visuelles et verbales, très nombreuses, et les premières parties, probablement les plus médiocres qu’il m’ait été donné de voir, médiocres jusqu’à l’hilarité, qu’on sentait dédié à développer l’agressivité d’un public qui n’attendait que ça.
    J’ai découvert ce groupe en live, et chez les français, ils occupent maintenant une place d’honneur.
    Entre Alizée et Madonna, ça leur ferait plaisir !

  2. 2 Chris a dit le 4 mai 2011 à 16:40 :

    pas d’accord avec l’article, j’ai adoré ce spectacle ! le coup des moines, j’y ai vu une allusion au premier spectacle de Mylène Farmer, dont king-ju est fan… chacun ses références lol en tout cas, le second degré était de rigueur pour apprécier, c’est sûr !

  3. 3 novalis a dit le 4 mai 2011 à 23:37 :

    d’accord avec les commentaire.

    Un trés bon spektake!
    j’ai l’impressione que cette critique de stupeflip permet à Good Karma de se positioner en tant que critique de critique des groupe originaux et de se prendre pour le telerama du « underground ».
    j’aime du mal a analyser cette critique car le portage et l’univers de Stupeflip était trés bon .

    Les instrus et les voix étaient lisibles et l’ambiance étaient très bonne.

  4. 4 Novalis a dit le 4 mai 2011 à 23:47 :

    eratum
    l’ambiance était très bonne.
    y’a d’autres eratum
    Mais je garde ma position « Stupeflip ç’est pas n’importe quoi »

  5. 5 bOoBsNsOaP a dit le 4 mai 2011 à 23:52 :

    @ l’auteur de cet article : « Pop Hip [...] qui prouve plus sérieusement que le groupe possède la capacité à composer des tubes quand il le souhaite ». Rien que cette phrase en dit long sur le genre de critique que représente cet article bidon. Penser que la soupe de Pop-Hip qui parodie purement et simplement « l’état de la ‘zic dans l’hexagone » est l’aspect de Stupéflip dans lequel réside sa force c’est annoncer d’entrée qu’on a rien compris au groupe et à son message alors qu’à coté de ça on a des morceaux beaucoup plus travaillé que ce soit au niveau des textes ou des arrangements.
    Et si t’arrives pas à comprendre la subtilité du groupe à réinterpréter son propre son à la manière de vrais artistes (comme le fait remarquer très justement Daraph), c’est peut être plus dû à un esprit trop simplet qu’à une interprétation simplifiée.
    Enfin, pour ce qui est des interludes trop longs, en se bougeant un peu plus dans les pogos (là où se trouve le vrai concert – parce que pour ma part on vient pas à un concert comme pour rester assis) et en posant moins son cul de pseudo journaliste au fond de la salle, peut être que le pourquoi du parce que ferait un début d’apparition car un peu de répit pour le public c’est toujours bon à prendre.
    Le seul bémol à apporter pour ma part c’est l’impossibilité de faire un rappel au Bataclan (à laquelle j’ai fini par me résigner après 3 concerts dans cette belle salle) grâce à une équipe technique qui démonte fissa et une régie qui met de la musique aussitôt le concert terminé.
    Pour terminer sur un conseil, je pense qu’avant d’ouvrir sa bouche à propos de musique il est indispensable de s’acheter des oreilles… je suis venu chercher une ambiance à ce concert et je l’ai trouvé ; fidèle à l’esprit du CROU.

  6. 6 Novalis a dit le 5 mai 2011 à 00:00 :

    Quand good Karma essai de se prendre pour le telerama du telerame de la critique « underground »
    ça donne une mauvaise critique?

    mon avis:

    Trés bon spektak

    L’ambiance de Stupeflip etait bien porté, les flots et les instrus etaient bient portés.
    Le concert est un vrai spéktak!
    Pop Hip et la mise en scène, l’acceptation du public sur la scène, ainsi que la gestion des envahisseur de la scène toute en finesse…

    Un spektak bien rodé par des artistes bien balèzes….

  7. 7 Gavroche a dit le 5 mai 2011 à 01:24 :

    Tu m’emmerde avec tes mots, le concert était monstrueux, vivement l’Olympia en septembre. Le CROU est immortel et Karl Bang en est peut-être l’Élixir ! Vive la vie ! Vive la mort !

  8. 8 CousinMachin33 a dit le 5 mai 2011 à 10:32 :

    Moi je rejoins l’auteur de l’article…
    J’ai eu la chance de voir deux concerts de la tournée Stup Religion (Toulouse, puis Bordeaux) et franchement, LA on avait des concerts de ouf… Un vrai spectacle, orchestré comme une piece de theatre, avec totem au centre de la scene, membres du Crou en transe tout autour, costumes a outrance… Un veritable show…
    Au Bataclan, j’ai eu l’impression qu’ils ont essayé derevenir a quelque chose de plus conventionnel (ce qui est tres bien aussi, je dis pas) mais en gardant des aspects « mise en scene » d’avant… Et la ils ont un peu le cul entre deux chaises… Résultat: quand on fait le compte, pas tant de morceaux que ça au final, et surtout pas ceux qu’on attendait… Où sont passés « La Menuiserie », « Krou KontrAttak » ou tout simplement « gèm lé moch »? Pour quoi remplcer ces morceaux phares par des interludes aussi longues qu’inutiles? le coup du tableau… Pourquoi pas mais alors quitte a partir dans une description du Crou, autant nous donner des reponses aux questions qu’on se pose plutot que de dire « Stupeflip et le Crou c’est pas pareil plutin! »

    Si on ajoute les multiples oublis de paroles, les videos ou les claviers qui buggent et la fausse bonne idee de la photo de famille…

    Enfin bon, faut pas croire hein, j’ai pas regretté ma soirée, mais comme on dit, « c’etait mieux avant ».

    Ah et pour ceux qui pensent que j’aime casser du sucre gratos, sachez que je suis un Stup Fan depuis 2003, bien avant qu’ils atteignent la nototriété qu’on leur connait. Mais a un moment donné, faut aussi rester objectif. Et puis comme on dit, « qui aime bien chatie bien ».

    Le crou ne mourra jamais…

  9. 9 david a dit le 5 mai 2011 à 11:00 :

    vu hier le 4 mai…et je n’ai pas aimé…après avoir vu bonaparte et die krupps la semaine passé ainsi que IAMX et sisters of mercy en ce premier trimestre…stupeflip parait très fade… bon c’est un concert rock plutôt sympa mais je n’y trouve pas d’envergure particulière…et puis les titres qui pour moi ont le plus de pouvoir sont les titres pop…qui dans une culture germanique serait proche de l’EBM…et puis moi j’aime la culture pop…on pense à elli et jacno ….
    bref bon petit concert de rock avec un public à la fois ado et vieux punk…à ranger près des wampas et autres didier super…mais pas à coté d’assassin ou des beru…désolé…

  10. 10 CousinMachin33 a dit le 5 mai 2011 à 11:33 :

    Oui enfin si t’aimes la culture pop, je suis pas certain que ce soit Stupeflip qu’il fallait aller voir en meme temps…

  11. 11 fred a dit le 5 mai 2011 à 12:41 :

    un bien bel exemple de pisse froid

    « planqué derriere son ordi »

  12. 12 david a dit le 5 mai 2011 à 14:46 :

    ben si l’ouverture c’est aussi etre capable d’aller voir stupeflip, rammstein, suede , iamx, ntm, mika, wampas, bonâparte, die krupps et prochainement laibach et cindy lauper… la musique n’est pas enfermé dans un style…hier je n’ai pas vu un concert qui restera gravé dans ma mémoire c’est tout …

    c’etait un petit concert de rock pas bien original…désolé.

  13. 13 Nom (requis) a dit le 6 mai 2011 à 09:55 :

    Bonjour,

    Ce sentiment semble avoir été ressenti partout sur cette tournée…. J’ai assisté à la première date de la tournée à Montpellier et le public (très mixte en termes de groupes communautaires) semblait sous le charme ou avoir été pris pour un pigeon.

    Le mérite de Stupeflip en live c’est de proposer un show enfin libre de tout compromis … créer de la frustration chez son public reste la grande passion de King Ju j’imagine et c’est assez réussi.

    Compte rendu du concert et vidéos inédites à lire et voir :

    http://www.inkulte.com/2011/02.....-invasion/

    w

  14. 14 Kent1 a dit le 6 mai 2011 à 10:01 :

    Y’a quand même certains truc que je pige pas. Perso j’ai pas beaucoup vu de punk à chien (pas vu de chien non plus) ni énormément d’ado boutonneux..Et quand bien même, les ados n’ont pas le droit d’aller à un concert de Stup ? Ca dérange le journaliste Hype ? Et les punks aussi (d’ailleurs dans tous les concerts y’a des punks) ? Putain ça s’trouve bientôt faudra avoir à la fois de l’expérience pour allez à un concert (et on commence comment d’ailleurs ? Avec un parrainage ><) et en plus convenir aux critéres des journalistes. Putain c'est quoi ces conneries.

    Bon tréve de bétise ! Bien sur j'aurais aimé avoir la menuiserie, un p'tit Krou kontr attack ou même un LE CROU..mais bon on a eu mon style en Krr, haters killa, le spleen des petits, apocalypse 894, a bas la hiérarchie, stupeflip, stupeflip vite… Ca a pas suffit ? Vous êtes franchement dur.

    Apres j'préfére voir un groupe qui retravaille un peu ses sons pour un concert qu'écouter la réplique exacte des skeuds..au moins ça change..et pour moi c'était loin d'être simpliste. Aprés j'peux pas comparer aves les stups de 2003..j'y étais pas.

    Bref J'ai kiffé ma race.

  15. 15 Maron Dinde a dit le 6 mai 2011 à 10:08 :

    Super live in Montpellier !
    Pas mal de punks à chien, de deadlockeux et de jeunes… :)

    Super frustration à la mode Stupeflip.
    xx

  16. 16 Pierratch a dit le 6 mai 2011 à 10:23 :

    Bien vu Good Karma, exactement le même ressenti. Faut que le Crou aie la même exigence pour ses concerts que pour ses albums!

  17. 17 Geoff Hell Vice a dit le 6 mai 2011 à 10:29 :

    Je n’ai pas lu tous les commentaires, mais pour ce qui est du trip « habits de moines », « codes religieux »et de l’aspect « secte » du groupe sur scène mentionné dans l’article et dans les premiers commentaires…
    Bah c’est Stupéflip les enfants.
    Le Stup monastère et ses 60 prières, la religion du Stup, etc…
    Vous vous attendiez à quoi ?!
    Je ne comprends pas votre incompréhension.
    Une allusion à Mylène Farmer… pas convaincu…
    Bref, sinon c’était la foire, le chaos, du grand n’importe quoi avec son lot de couacs. Du Stup en live quoi. Un peu expérimentale, pas trop préparé (quoi que presque un peutrop à mon goût), ce qui laisse place à des choses hasardeuses. C’est aussi le charme punk de ce groupe.
    J’ai apprécié l’instant. Du grand divertissement. Je comprends que l’esprit « à l’arrache » puisse troubler.

    Le C.R.O.U. ne mourra jamais.
    Enfin pas encore après cet album c’est sure.

  18. 18 Mag a dit le 6 mai 2011 à 12:03 :

    Moi j’trouve que les gens sont trop durs en general…

  19. 19 Jer a dit le 6 mai 2011 à 12:45 :

    J’ai connu le CROU à l’époque « radio » où pop-hip vantait les mérites de l’arrêt d’une bien sympathique drogue douce.

    Ce troisième album est une tuerie sur tous les points. Le monologue de fin d’album (avec un Titi sur son crayon) est une véritable ode pour moi. Elle me fait froid dans le dos. C’est juste excellent. Autant que la description glauque d’une cour de récré et du spleen des petits.

    La Menuiserie est une merveille de rythme entêtant et de sons de scie. C’est là que se fabriquent les « sons » ( … snos…).

    Ce concert ?
    Ambiance énorme j’ai trouvé, les masques et les moines sont terribles, le DJ et guitariste sympa.
    J’ai peut-être pas retrouvé la « mécanique » des sons et textes de l’album, mais putain un concert c’est pas fait pour ça. C’est fait pour sauter et gueuler et suer en entendant ces morceaux si connus puisque écoutés « tranquillement dans sa chambre ».

    Stupeflip, c’est un truc de fou. C’est tout.

    Pop-Hip, je t’aime. Mais si je suis le seul.

  20. 20 Mot a dit le 6 mai 2011 à 13:07 :

    Moi j’trouve que les gens sont trop durs en general aussi…

    Le concert était vraiment trés bon, manquait pour moi les 20 petites minutes de rappel où l’on aurait eu droit aux titres manquants.

    Quand on sait qu’ils n’aiment pas faire de la scène, le show était pour le moins bien orchestré.

  21. 21 Greed a dit le 6 mai 2011 à 13:10 :

    Haters quand tu nous tiens…

  22. 22 Le K. a dit le 6 mai 2011 à 14:14 :

    « On avait un sentiment bizarre hier en observant le public, mélange de vieux punks à chien et d’adolescents boutonneux venant vivre leur première expérience musicale rebelle. »

    oué en même temps si tu te prétend journaliste orienté zic et que la première chose que tu fais en entrant dans une salle de concert c’est checker et juger les personnes du public, ben écoute tu devrais essayer de faire autre chose de ton temps libre.

    ah oui aussi : « la capacité à composer des tubes quand il le souhaite. », completement d’accord avec le com de machin la haut, prouve visiblement que ta pas compris grand chose au concept.

    Je trouve ta critique totalement creuse, tu ne parles même pas de la super prestation de Bruno Candidat, ni de l’original Schone conerie,
    mais bon c’est vrai toi tu regardais le public,

    tu fais comme tous les journaleux blasés et déprimés de ne plus savoir aprécier les choses à leur juste valeur et qui finissent toujours par sorti « ben c’était beaucoup mieux avant »

    ben écoute nostalgie te tu ne sera plus décu !

  23. 23 fred a dit le 6 mai 2011 à 14:34 :

    ‘l’authenticité des debuts »
    non mais on croit rever (les concerts de 2003 etaient pathetiques renseignes toi)

    quand a kad a l’epoque il s’est fait huer copieusement

    et puis y’avait pas un seul punk a chien
    (en general un punk a chien ne paye pas pour aller au batclan enfin! lol)

  24. 24 8ori5 a dit le 6 mai 2011 à 14:46 :

    Ce concert était juste parfait: mort de Pop-Hip sur scène, la présence exceptionnelle de Cadillac, le son nickel et bien dosé!
    Alors ouais, les paroles ne sont pas rigoureusement identiques à celles de l’albums; ouais les interludes sont longues, ouais le concert s’est terminé sur un titre coupé avant la fin mais justement c’est cela l’esprit de ce groupe et c’est là où ils ont trop la méga classe: ils jouent avant tout pour eux, c’est leur délire, leur truc, le public adhère: tant mieux, le public n’adhère pas: tant pis et qu’ils aillent se faire foutre. Certains parlent de manque de respect alors qu’il s’agit d’intégrité artistique!
    Bref, bravo au crou, et ciao aux fans stupides, et autres « moutons » qui n’ont rien compris…

  25. 25 trollface.jpg a dit le 6 mai 2011 à 15:12 :

    Voila donc un magnifique exemple d’article de trolling, écrit par un troll, dans le but de créer de la rage inutile et de décrédibiliser l’audience de Stupeflip.
    Rien à lire, rien à voir. Merci, au revoir.

    Oh, et le concert? Ben il était très bien, mais j’rentrerai pas dans le débat, vu qu’y a pas de débat.

  26. 26 wize a dit le 6 mai 2011 à 17:26 :

    En effet pas de débat…
    Les contents, les déçus… les punks à chiens, les mecs à dreads, les mecs sans dreads…

    ils étaient tous la pour voir !
    Vent de liberté et sublime frustration en mode Stupeflip !

    J’ai eu la chance de voir la première date de la tournée à Montpellier…

    Compte rendu de concert et 2 supers vidéos pour les curieux…

    http://www.inkulte.com/2011/02.....-invasion/

    w

  27. 27 cleoamaelle a dit le 6 mai 2011 à 17:55 :

    le dicton suivant : « parle de moi en mal ou en bien C que tu n’est pas indifférent !!!  » je trouve correspond bien ici :)

  28. 28 Arnaud a dit le 6 mai 2011 à 20:54 :

     » Ne critique pas le Crou  » !

    Concert génial.

    Novembre. Olympia.

    VENGEANCE.

  29. 29 Jérôme a dit le 7 mai 2011 à 06:23 :

    Encore un article bien fade à la sauce Télérama du pauvre…Un titre pas loin du racolage « Et si Stupéflip n’était en fait qu’une vaste arnaque ? » Que va t’on apprendre ???Kingju est en réalité Christophe Maé ?? … »C’est le sentiment qu’ON avait… » C’est qui le ON ?????Et puis voilà qu’on apprends que le public est un mélange de punks à chiens et d’ados…Tous catalogués par un critique -physinomiste…J’te conseille des concerts comme Elodie Frégé ou Sardou…Tu y verras un public qui sent bon avec des vieux, »ON avait un sentiment bizarre hier en observant le public… »Ne vas pas en festival, ton sentiment bizarre va se transformer en sentiment hallucinant !!! et ouais des jeunes vont en concert, et ouais il n’y a pas que des bobos parisiens en concert…Truc de fou !!!
    « usant de tout les codes religieux utilisés mille fois par d’autres groupes avant eux »… comment te dire…T’as raison, peut-être devraient-ils débouler sur scène en
    bioman ou en princesse Sarah …Tu devrais peut-être prendre le temps d’écouter le 2ème album des Stups avant d’écrire des trucs bidons…Et c’est bien que ton souvenir de 2003 reste le déboulé de Kad sur scène…T’es un vrai boulet !!!
    Vive les Stups !!!

  30. 30 hb a dit le 7 mai 2011 à 10:08 :

    Pour ma 1ere fois à la messe du Crou, j’avoue que j’ai passé mon temps dans la fosse, à sauter bêtement dans tous les sens sourire idiot, à me laisser porter par les musiques et à sortir de mon corps via les paroles suggestives du Crou qui te permettent de revivre des moments de ton enfance ou plus largement de ta vie.
    Bref, pendant un concert de Stupeflip, comme à l’écoute de leurs albums, tu te barres illico dans tes propres méandres neuronales, c’est ça qu’est rigolo.

    Faut être cool, faut être gentil !

    Un peu flippant les gens qui connaissent toutes les paroles par coeur. Impressionnant et flippant.

    Je suis tombé par hasard le lendemain du concert à une séance de dédicaces du crou (je n’avais pas imaginé ça possible, c’est tellement débile les dédicaces), j’ai fait remarqué (maladroitement) que le concert était un peu court et King Ju m’a répondu « d’un autre côté, on fait pas de la musique au kilo ».
    Je suis quand même reparti amusé avec ma carte d’identité toute stupeflipée :)

  31. 31 Kingjusuce a dit le 14 mai 2011 à 16:42 :

    Le crou vote UMP


Laissez un commentaire