Si tu veux juger des moeurs d'un peuple, écoute sa musique.

veilles charrues-2

Publié le 20 juillet 2010 | Ecrit par | Catégories : | Pas encore de commentaires »

Quatre jours de grand n'importe quoi



Laissez un commentaire