Le vase donne une forme au vide, et la musique au silence.

Kyrie Kristmanson – Origin of stars

Publié le 19 mars 2010 | Ecrit par | Catégories : Disques | 8 commentaires »

Des claquements de doigts, une voix sans artifice teintée d’un grain de folie, un beat de batterie : voilà comment Song X ouvre Origin of stars, le nouvel album de Kyrie Kristmanson. Dès cette première chanson, on est hypnotisé par la Canadienne dont le chant imprévisible peut exploser à tout moment.

Dépassant les canons classiques du folk, la chanteuse n’hésite pas à puiser aussi bien du côté du jazz (Eruption) que de la classique ballade (Wicked wind) ou du chant traditionnel qu’on pourrait entonner autour d’un feu (Song for a blackwind). Et malgré ces différences de styles notables, l’ensemble reste d’une homogénéité à toute épreuve.

Un tour de force que rend possible la grâce de sa voix singulière, loin des clichés folk neurasthéniques du moment. Vingt ans à peine et sa musique sent déjà la maturité à plein nez. Les arrangements restent toujours sobres et minimalistes en faisant appel à la trompette, au piano ou la simple guitare sèche.

Désormais parisienne, l’étudiante prépare à la Sorbonne une thèse sur les trobairitz des XIIe et XIIIe siècles. Elle se permet même une chanson en Français, un hymne médiéval à Montmartre qui rendrait jalouse Amélie Poulain. Quelques mois après l’incontournable Chamber music de Ballaké Sissoko & Vincent Ségal, le label No Format frappe une nouvelle fois un grand coup. En onze chansons et seulement trente minutes, Kyrie Kristmanson met KO Iva Bittová, enfonce Sophie Hunger (de retour le 12 avril avec 1983) et nous rappelle que la Björk des 90s nous manque.


8 commentaires pour “Kyrie Kristmanson – Origin of stars”

  1. 1 Violette R.O.L.L. a dit le 19 mars 2010 à 10:19 :

    Belle chronique,
    reste à attendre la confirmation sur scène :)

  2. 2 Le petit messager a dit le 19 mars 2010 à 10:41 :

    Oui très très belle chronique!
    rendez vous aux femmes s’en mêlent pour « la confirmation ». ;-)

  3. 3 Benjamin F a dit le 19 mars 2010 à 10:42 :

    Egalement écrit dessus (pas encore posté), j’ai trouvé ça rafraichissant et je plussoie sur ta critique :)

  4. 4 RomINK a dit le 19 mars 2010 à 16:58 :

    …Et en live, Kyrie est aussi très chouette. Je viens juste de poster un petit truc…

  5. 5 saab a dit le 23 mars 2010 à 09:22 :

    Merci pour cette découverte fantastique et je ne mâche pas mes mots. Elle a cette petite étincelle qui la distingue de la masse des artistes féminines actuelles.

  6. 6 Good Karma » Ólöf Arnalds, Kyrie Kristmanson, Tender Forever – Les Femmes s’en mêlent / Théâtre de la Cité Internationale / 28.03.10 a dit le 28 mars 2010 à 22:15 :

    [...] du festival ne pouvaient pas trouver plus parfait enchainement. Alors que son convaincant album Origin of stars vient seulement de sortir, Kyrie se montre à l’aise devant son public, très aidée par son [...]

  7. 7 29.03.10 : HibOO d'Live, Videos » HibOO d’Live : Kyrie Kristmanson | Le HibOO a dit le 29 mars 2010 à 11:23 :

    [...] lire les chroniques de Playlist Society, Mondomix ou encore (oui encore lui) GoodKarma (ce qui m’évite de sombrer dans la paraphrase en écrivant une énième critique [...]

  8. 8 Benoit a dit le 7 avril 2010 à 20:20 :

    il m’a beaucoup plus ce disque! Sans être parfait, il sort bien du lot des sorties hebdomadaires, je trouve.


Laissez un commentaire