La musique creuse le ciel.

A écouter d’urgence : Fink – Sort of revolution

Publié le 8 avril 2009 | Ecrit par | Catégories : Non classé | 10 commentaires »

fink

Il y a certains jours où je me dis que je devrais juste essayer d’arrêter de faire semblant d’y connaitre quoi que ce soit en musique. Aujourd’hui fait partie de ces jours là, tout simplement car je viens d’écouter Sort of revolution, la toute dernière chanson de Fink. Mais qu’est-ce qui m’énerve alors là-dedans ? Tout simplement que je n’avais jamais entendu parler de ce garçon avant. Erreur fatale !

Commençons déjà par ce single, Sort of revolution, issu de l’album du même nom qui sortira le 25 mai prochain. Tout simplement 6 min 45 de grâce (dans sa version intégrale écoutable sur MySpace) accompagnée d’un clip de toute beauté (pour une version courte visionnable ci-dessous).

Voix subtile, arrangements fins faisant aussi bien des clins d’oeil au folk qu’au dub, rythmique lancinante et hypnotique pour une ambiance globale aussi bien obscure que solaire par moment. Une petite merveille illustrée par un clip à la photographie impeccable, collant comme jamais à cette chanson et lui rajoutant même un côté sensuel qu’on aurait presque failli manquer. J’ai presque l’impression de n’avoir plus entendu quelque chose de cet acabit depuis 1997 et le beau à pleurer Sometime later d’Alpha.

[youtube n8OH8Uautpk]

Et ce qui m’enrage c’est que ce Fink, Finian Greenhall de son nom de baptême, fait tout simplement de la musique depuis plus presque 15 ans maintenant en ayant traversé des courants comme l’ambient, la techno ou encore le trip-hop. C’est grâce à ses productions dans ce style que Ninja Tune le repérera et lui permettra de sortir deux EPs en 97 et 98 Finkfunk et Front side blunt side) avant un premier EP en 2000 baptisé Fresh produce. Mais c’est en 2006 que Fink surprendra finalement ses fans avec l’album Biscuits for breakfast, entièrement folk, prouvant une nouvelle fois que les musiciens de la scène électroniques savent aussi écrire de vraies chansons.

Son prochain album contiendra notamment des collaborations avec John  Legend (pour lequel il a collaboré sur Green Light), mais aussi Son Of Dave, ancien membre des mythiques Crash Test Dummies. Et j’ai donc bien hâte d’écouter ça et surtout de ne pas être déçu…


10 commentaires pour “A écouter d’urgence : Fink – Sort of revolution”

  1. 1 Giant Panda a dit le 8 avril 2009 à 23:55 :

    ZZzzzzzzZZZZzzzZzzzzZZZZZzzzzzzz

  2. 2 Jean-Sébastien a dit le 9 avril 2009 à 10:21 :

    Rhoooooo ! Mauvaise langue !

  3. 3 Masterlol a dit le 9 avril 2009 à 10:47 :

    J’adore! J’ai découvert ce mec un soir dans l’émission de Manu katché, c’était excellent. Le lendemain j’avais acheté ses 2 albums!
    Le type était DJ est en 2000 et après un concert de Radiohead ce fut la révélation, il a tout plaqué pour se lancer dans la gratte.

  4. 4 Jean-Sébastien a dit le 9 avril 2009 à 10:49 :

    Ah bah tu vois quand tu veux ! :)))

  5. 5 Fred a dit le 10 avril 2009 à 22:28 :

    RzzzzzzRrrrrwhereweaaaaaaa a aa aaareZrrrrrrrrrrwe gooo ooooooooRzzzzzzz zzzzzzzzzzouiaredela itttttttttZZZZZZZZZzzzzzzzzz

    Non mais sinon c’est sympa. Moins cher et plus légal qu’un psychotrope et tellement plus efficace qu’un somnifère…
    Je plaisante, hein, c’est bien, c’est beau :)
    ZzzzzZZZZ…

  6. 6 Jean-Sébastien a dit le 11 avril 2009 à 02:09 :

    Bande de salauds ! ;-)

  7. 7 Rod a dit le 13 avril 2009 à 20:40 :

    ca fait plus d’un an que je connais :) et bientot en session acoustique … :) moi j’adore.

  8. 8 Jean-Sébastien a dit le 13 avril 2009 à 20:42 :

    Et ouais, je ne suis pas dispo pour la journée promo. :( Hâte de voir ça en tout cas !

  9. 9 jejepetrolette a dit le 17 avril 2009 à 19:42 :

    un ptit qq chose de radiohead non ?

  10. 10 Rod a dit le 20 avril 2009 à 12:09 :

    Fink est à Radiohead ce que Laurent Fabius est à la plantation de canne à sucre.


Laissez un commentaire